Somewhere else ...

01 mars 2007

Mercredi 28 Février : A l’Opéra

Réveil difficile après la pire nuit de ma vie. Direction les quais pour un petit « morning harbour tour » de 1H. On grimpe sur le ferry qui nous emmène autour de Sydney et de ses nombreuses criques. On croise des centaines de voiliers, et je me rappelle avec un frisson que cette jolie eau est infestée de requins particulièrement dangereux. Retour sur la terre ferme où on va se balader dans le quartier « The Rocks », un vieux quartier rénové, où d’anciens entrepôts accueillent aujourd’hui des galeries d’art et des restaurants. On s’arrête d’ailleurs manger une pizza au crocodile ! C’est un peu cher, mais ca vaut le détour ! C’est une viande toute blanche, qui a la consistance du poisson, mais le goùt du poulet… Etrange. Longue balade sur le Harbour Bridge, puis on veut aller faire quelques attractions au Luna Park, avant de s’apercevoir qu’il est fermé le mercredi… Demi-tour, on rentre à l’hôtel par chemins détournés. Dîner de pates et on se prépare pour la 2ème et la 4ème symphonie de Brahms…On arrive à l’opéra de Sydney tout excités, et on se glisse parmi le public. La moyenne d’age est au moins 40 ans supérieure à la nôtre, et on a l’air de mendiants avec nos habits fatigués par le voyage, mais c’est pas grave ! L’orchestre est vraiment très bon, et on passe un super moment à se délecter de musique classique, surtout que la salle a véritablement une acoustique géniale (on avait les places les moins chère, DERRIERE l’orchestre, mais on entendait tout vraiment bien). On sort dans l’air frais de Sydney, puis allons fêter ma dernière nuit dans le quartier de King’s Cross, près de notre hôtel

Photos : Australie16

Posté par anarkia_ à 01:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Mardi 27 Février : Vers Sydney

Réveil matinal et bagages : aujourd’hui on fait nos adieux au désert, et bonjour à la civilisation. Arrivée à l’aéroport de Alice Spring, tout petit, on rend la voiture qui fut notre habitat principal ces derniers 13 jours, et on prend un avion tout coloré pour les 3H de vol jusqu’à la capitale du New South Wales. Premier choc en découvrant des prairies vertes, d’immenses forets des blue montains, et de nombreuses rivières, après avoir survolé longtemps une espèce de surface plate et rougeâtre, si bien que je me suis crue sur Mars. Un bus vient nous chercher et nous dépose devant notre hôtel, un backpacker un peu minable du quartier de King’s Cross, le quartier bohémien de Sydney. On repart aussitôt pour un premier contact avec la ville. Nos pas nous guident vers le Harbour, son célèbre pont et bien entendu… l’Opéra ! On tombe dessus un peu par hasard, et tout d’un coup, il devient réel… Si réel que l’on achète un billet pour aller assister le lendemain à un concert de la Sydney Symphony Orchestra… J’en reviens pas !!!!

On continue notre petite marche sur le quai du Harbour, puis on rentre à notre hôtel pour une bonne nuit de sommeil : la journée de demain promet d’être chargée.


Photos : Australie15

Posté par anarkia_ à 01:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 février 2007

Lundi 26 Février : Dernier jour dans l’Outback…

Et c’est parti pour notre dernier dernier jour dans l’Outback australien (traduire : la campagne), car demain nous attend notre avion pour Sydney, et le retour à la civilisation. On décide donc d’aller explorer les Mc Donnell Range, la chaîne de montagnes rouges entourant Alice Spring. Notre périple nous mènera à différents endroit très joli, surtout des « trou d’eau » dans des gorges, l’eau étant étonnement froide. Mais nous souffrons bientôt énormément de la chaleur, la température atteignant aujourd’hui 40° à Alice, et nos petites randonnées nous fatiguent beaucoup. Retour à l’hôtel où on musarde tranquillement, et dînons d’excellents burritos à la viande de chameau. Dodo…

Photos : Australie14

Posté par anarkia_ à 00:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dimanche 25 Février : à la découverte d’Alice Spring

Réveil hyper tardif, et grande lassitude en ce dimanche matin : c’est comme si toute la fatigue du voyage s’était soudain abattue sur nous . La journée fut surtout occupée par la visite du reptile centre où nous découvrîmes la plupart des espèces de lézards, de dragons et de serpents hantant le bush australien. On a même pu en porter quelque uns, dont un énorme python qui pesait vraiment lourd !

Sieste au bord de la piscine, et on se prépare pour la soirée diner-spectacle aborigène que nous avons réservé. La nourriture et la boisson sont servis à volonté, et nous nous en donnons à cœur joie pendant que des danseurs aborigènes nous font la démonstrations de certaines de leurs danses, et nous font découvrir l’étonnant son du didjeridoo, l’instrument préféré des aborigènes. Andrew s’y essaie même, alors que Célia et moi tentons d’apprendre la danse de l’émeu, sans grand succès. Retour à l’hôtel et une bonne nuit de sommeil le ventre plein.

Photos : Australie13

Posté par anarkia_ à 00:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 février 2007

Samedi 24 Février : dernier Road Day

Dernier Road Day : le programme : Uluru à Alice Spring en passant par Kings Canyon, une autre curiosité géologique de la région. Nous faisons donc nos adieux au parc national et à l’Ayers Rock, et c’est reparti pour la route… On arrive vers midi à Kings Canyon, un joli massif montagneux où nous faisons une petite randonnée d’une heure, avec nos compagnons les mouches bien entendu. En repartant on s’arrête dans le village du coin (qui se résume à une station service) pour s’acheter de quoi déjeuner, mais tout est hors de prix, on se contente donc de pain de mie que l’on dévore. C’est alors que l’on découvre une route où Alice Spring est indiqué, mais qui ne figure pas sur ma carte… On l’emprunte donc gaiement…

La route se transforme en piste… Et nous voilà dans une drôle de position : 400km de piste de sable rouge, au milieu de nulle part, avec notre petite honda. J’avoue avoir eu de belles frayeurs, et ce fut avec un énorme soulagement que nous retrouvâmes le goudron, près de notre destination. On s’installe dans un petit hôtel backpacker très coloré et très sympathique, où notre première réaction fut de sauter dans la petite piscine, puis de dîner copieusement avec de la bière locale bien fraiche. Melbourne – Alice Spring, nous comptabilisons 4320 km pour le moment, et s’en est fini des grands trajets : nous passerons les trois prochains jours dans la ville, puis prendrons l’avion pour Sydney. Je peux presque encore sentir les vibrations de la piste, quelle idée de ne pas suivre la carte … J

Photos : Australie12

Posté par anarkia_ à 00:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Vendredi 23 Février : Réserve naturelle d’Uluru

Réveil à 5H30, et on doit puiser dans nos réserves de volonté pour se lever et aller admirer le lever de soleil sur le Rock. Une fois sur place, le spectacle s’avère moins intéressant que le sunset, surtout que nous sommes rapidement envahis de touristes divers et variés qui prennent mille photos au flash du paysage… On se console avec un solide petit déjeuner, et nous voilà reparti pour les Monts Olga, deuxième intérêt de l’endroit, à une trentaine de kilomètres. Les monts Olga peuvent s’apparenter à l’Ayers Rock dans quelques million d’années : érodé et aplati. On décide d’aller y faire une petite randonnée, mais on se retrouve rapidement trempés de sueur, et surtout environnés de quelques milliers de mouches. Réellement, c’est incroyable ! Célia retourne à la voiture, espérant semer les assaillantes. Andrew et moi continuons tant bien que mal, mais c’est un miracle que j’en ai pas avalé en cours de route.

Ecrasés de chaleur, on retourne à l’hôtel où on mange un sandwich et on fait une petite sieste. On croise dans les allées de l’hôtel un étrange oiseau que Célia et moi baptisons le « pigeon punk ». Effectivement, il ressemble à un pigeon mais avec une drôle de crête…(voir photo). Etrange.

En fin d’après-midi, on retourne à l’Ayers Rock afin d’y faire une marche, mais beaucoup plus agréable car majoritairement à l’ombre du rocher. Les mouches sont tout de même au rendez-vous. On en apprend un peu plus sur la culture aborigène au Centre Culturel du coin, puis retour à l’hôtel, petit dîner, et bain de minuit dans la piscine…

Photos : Australie11

Posté par anarkia_ à 00:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jeudi 22 Février : En route vers le Rock …

Comme d’habitude, on avait projeté de se lever tôt, et on sort de nos lit que 1H30 après le réveil… bon tant pis, on a l’excuse d’avoir passé une nuit horrible avec un ronfleur… Sans prendre le temps de se faire un petit déjeuner, on saute dans la voiture et on fait nos adieux à Coober Pedy. Et c’est reparti pour une journée de route sur la Stuart Highway (je sais pas si je l’ai déjà dit, mais c’est l’unique route goudronnée qui relie le Nord et le Sud de l’Australie…), on commence à s’habituer à ces longs trajets, ils mènent souvent à de profondes réflexions personnelles, ou a des jeux débiles collectifs… Au choix.

En route on croise encore de nombreux petits cyclones de poussière, et les voitures se raréfient encore, désormais nos seuls compagnons sont les ROAD TRAIN, des énormes camions qui ne traînent pas une, mais trois remorques accrochées les unes aux autres ! L’ensemble fait environ 55 mètres de long, autant dire que les dépasser prend un certain temps… Nos croisons aussi le cadavre d’un chameau sauvage, mais malheureusement à cette heure nous n’en avons pas encore vu de vivant…

L’excitation monte alors que l’on s’approche de la réserve naturelle de Uluru, et enfin, vers 16H, on l’aperçoit !! Lui, l’Ayers Rock, le plus gros caillou du monde. Combien de temps j’ai passé à rêvasser devant les photos de ce truc, je ne sais pas, mais en tout cas une chose est sûre : C’est mille fois plus beau en réalité qu’en photo… On se sent si petit à coté…

On prend le temps de s’installer dans le complexe touristique du parc (pas trop le choix à moins de dormir dans le désert avec les serpents…), où on paye une fortune pour trois lits dans un dortoir qui en compte 20. Tant pis, au moins il y a une piscine et on s’y jette aussitôt. Déception : l’eau doit avoisiner les 30°, on a plus froid dehors que dedans… Et nous voilà en route pour aller admirer le coucher de soleil sur l’Ayers Rock, un grand moment d’émotion. Maintenant je sais où je suis.

Retour à l’hôtel où Andrew nous prouve à nouveau ses talents de chef en nous concoctant des spaghetti bolognese pour 3 dollars… Que ferait-on sans les hommes ?

Photos : Australie10

Posté par anarkia_ à 00:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2007

Mercredi 21 Février : Opal Fields

Etrange réveil dans cette salle souterraine où je n’ai aucun moyen de déterminer si il fait toujours nuit ou bien si le jour est bien avancé … La journée se résume principalement à un petit tour touristique dans les environs de Coober Pedy. Le tour se révèle être vraiment passionnant : Visite des mines d’opale, où surgissent au milieu de rien des cônes de poussière de différentes couleurs, traversée d’étendues brûlantes portant le nom de Moon Plane, où se sont tournés des films tels que Mad Max, Pitch Black, ou Priscilla Queen of the desert. Coober Pedy a beau être une ville de mineurs, ils ont un joli golf sans herbe, quelques églises souterraines, et même une piscine ! Au cœur de l’après midi, on atteint les 45°, et je pense avoir bu 5 litres d’eau depuis le début de la visite ! La chaleur provoque d’étrange phénomènes de petits cyclones de poussière rouge, un peu effrayant. Retour à l’hôtel, pour un peu de fraîcheur, une sortie au pub du coin, et une petite observation des étoiles…

Photos : Australie9

Posté par anarkia_ à 09:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 février 2007

Mardi 20 Février : vers Cooper Pedy

Réveil à 8h pour une nouvelle journée de route !

Je plonge dans la piscine afin de me refroidir un peu, et nous faisons une petite marche de 30 minutes autour du camping, où je découvre des oiseaux étonnants, et un paysage magnifique.

Et c’est reparti ! Une longue journée de route vers Cooper Pedy où nous fêtons notre 2000eme km, et sous nos yeux le paysage défile, constamment en changement : D’abord les lacs de sel, qui de loin ressemblent à une mer de neige ; puis la savane, puis plus rien. Enfin les mines d’Opale, et Cooper Pedy est en vue. La ville souterraine, enfin ! On hérite de trois lits dans un hôtel souterrain, et la fraîcheur des dortoirs taillés à même la roche est la bienvenue…

Photos : Australie8

Posté par anarkia_ à 11:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Lundi 19 Février : Vers le désert.

Départ rapide d’Adélaïde vers le Nord, le désert. Nous projetons de passer la nuit dans le parc naturel des Flinders Range, à mi-chemin de Cooper Pedy. Le paysage se désertifie de plus en plus, et la terre commence à prendre cette couleur rouge si caractéristique. Nous passons Port Augusta et nous quittons la route nationale (qui ressemble à nos départementales) pour une route plus sinueuse. A midi une petite pause sous un arbre pour manger nos sandwiches attire vers nous une colonie de mouche incroyable. La chaleur ambiante nous donne à tous une migraine en moins de 5 minutes… Il va vraiment falloir prendre l’habitude de boire plus !

Un orage gronde à l’horizon, alors que nous remontons en voiture et effectuons les derniers kilomètres. Je gagne un pari de 5 dollars en découvrant le premier kangourou du voyage, en fait plutôt une troupe entière, qui bondit à nos côtés.

Alors éclate une pluie incroyable, et en quelques minutes se mettent à couler de nombreuses rivières au milieu du désert. Il y a même de la grêle pendant une minute, et on regarde les billes de glace avec effarement.

L’orage se termine alors que l’on s’arrête dans un camping et on hérite d’une jolie caravane. Comble du luxe, le camping a même une piscine ! Mais la fatigue est trop forte, et je m’endors sans avoir pu en profiter…

photos : Australie7

Posté par anarkia_ à 11:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]